Phase de développement  -  Technique
Développement spécifique
Etude préalable
   Expression des besoins
   Cahier des charges fonctionnel
Etude détaillée

   Dossier d'étude détaillée
   Modèle de données
   Règles d'ergonomie
Etude technique et réalisation
  
puceorange.gif (570 octets)Dossier d'étude technique
   Tests de validation
Conduite du changement

Mise en oeuvre

   Bilan sites pilotes
   Documentation utilisateur
   Formation des utilisateurs
Développement avec progiciel

 

 

 

 

 

 

glossairetélécharger pour imprimercontact
puceorange.gif (570 octets)Dossier d'étude technique
1. Objet et domaine d’application
2. Documents de référence
3. Abréviations et terminologie
4. Principes d'élaboration

1 - Objet et domaine d’application

L'élaboration d'un dossier d'étude technique débute lorsque la conception a été validée par le comité de pilotage (dossier d'étude détaillée, plan de conduite du changement, protocole de réception externe sur sites pilotes, s'il y a lieu).

Les objectifs d'un dossier d'étude technique sont de :

  • fournir une description complète et détaillée du logiciel dans l'environnement technique cible de l'application : découpage en composants logiciels, structures des fichiers, des bases de données, des interfaces…
  • s'assurer des performances prévisibles et de la sécurité de l'application

Ce guide méthodologique ne propose pas de plan type de dossier d'étude technique. En effet, la structure d'un dossier d'étude technique est fortement dépendante de l'environnement technique de l'application. Cependant, il est mis à disposition une liste de contrôles permettant d'aider le(s) relecteur(s) à vérifier le fond et la forme d'un dossier d'étude technique. Cette vérification a pour but de détecter d'éventuelles non-conformités qui pourraient être préjudiciables dans la suite du projet.

Le(s) relecteur(s) devra s'assurer :

  • de la conformité du contenu par rapport à ce qui est attendu,
  • de la complétude et de la cohérence du contenu,
  • du respect des standards applicables au projet.

Ce guide est destiné aux personnes impliquées dans le processus de vérification d'un dossier d'étude technique : chef de projet, membres de l'équipe projet, personnes extérieures au projet sollicitées pour la vérification du document.

Ce document ne peut être exhaustif par rapport à la diversité des organisations, des environnements et des spécificités des projets de la DSI. Chaque projet peut compléter cette liste de manière à l'adapter à son contexte.

2 - Documents de référence

3 - Abréviations et terminologie

cf Glossaire " Conduite de projet Systèmes d’information "

4 - Principes d’élaboration

Le(s) relecteur(s) examine chacun des trois thèmes abordés dans la liste ci dessous : Exhaustivité, Forme, Contenu.

Chaque non-conformité détectée par le relecteur est notée sur une fiche de relecture (voir le guide méthodologique gestion de la documentation ou directement le plan type d'une fiche de relecture w.gif (84 octets)).

ET.1

Exhaustivité

O/N

ET.1-1

Existe-t-il un document d’étude technique pour chaque nouveau module (ou traitement) ?

 

ET.1-2

Existe-t-il un document d’étude technique pour chaque module (ou traitement) qui a fait l’objet d’une évolution ?

 

ET.1-3

Les documents à mettre à jour indiqués dans la réponse au cahier des charges sont-ils tous présents ?

 

ET.1-4

Existe-t-il une matrice de traçabilité entre les documents d'étude détaillée et les documents d'étude technique ?

 

ET.2

Forme

O/N

ET.2-1

La présentation du document est-elle conforme à la présentation type d’un document du projet ? en particulier, vérifier : page de garde, entête, pied de page, dates du document, référence du document, indices de version d’application et de révision du document

 

ET.2-2

Existe-t-il une table des mises à jour et est-elle à jour ?

 

ET.2-3

Existe-t-il un sommaire et est-il à jour ?

 

ET.2-4

Les mises à jour du document par rapport à la révision précédente sont-elles indiquées par des marques de révision dans la marge ?

 

ET.2-5

N'y a-t-il aucune redondance entre les spécifications de différents paragraphes ou chapitres (par exemple au niveau des contrôles) ?

 

ET.3

Contenu

O/N

ET.3-1

Les spécifications techniques répondent-elles complètement, sans élément superflu, aux spécifications fonctionnelles ?

 

ET.3-2

L'architecture globale de l'application est-elle décrite (répartition des données, des traitements) ?

 

ET.3-3

La faisabilité de l'architecture est-elle prouvée (technologie disponible, ressources raisonnables, coûts, délais) ?

 

ET.3-4

Le choix de l'architecture retenue est-il justifié ?

 

ET.3-5

La prise en compte des contraintes (sécurité, performance, intégrité...) est-elle explicitée ?

 

ET.4

Au niveau des interfaces (autres applications, périphériques)

O/N

ET.4-1

Les interfaces avec d'autres applications ou des périphériques sont-elles décrites de manière complète, non ambiguë, correcte ?

 

ET.4-2

La structure des fichiers d'interface est-elle décrite ?

 

ET.4-3

Les protocoles d'échanges sont-ils définis ?

 

ET.5

Au niveau de l'architecture

O/N

ET.5-1

L'architecture interne de l'application (décomposition en composants) est-elle décrite ?

 

ET.5-2

Les interfaces entre les composants sont-elles décrites ?

 

ET.5-3

Les composants sont-ils identifiés en respectant le critère de taille : nombre maximal de ligne de code par composant (voir normes de développement du projet) ?

 

ET.5-4

Les composants sont-ils identifiés en respectant le critère de modularité : une seule fonctionnalité par composant, entrée unique, sortie unique ?

 

ET.5-5

Les composants sont-ils identifiés en respectant le critère de cohérence maximale : cohérence fonctionnelle ou séquentielle des traitements ?

 

ET.5-6

Les composants sont-ils identifiés en respectant le critère de couplage minimal : limitation des données globales et des interfaces entre composants ?

 

ET.5-7

Les données communes sont-elles regroupées ?

 

ET.5-8

N'y a-t-il pas de redondance dans les traitements ?

 

ET.5-9

Favorise-t-on la réutilisabilité des composants ?

 

ET.6

Au niveau d'un composant de l'architecture

O/N

ET.6-1

La fonction de chaque composant fait-elle référence aux spécifications fonctionnelles de l'application ?

 

ET.6-2

Trouve-t-on pour chaque composant une description des entrées, traitements et sorties ?

 

ET.6-3

Les critères d'exécution des composants sont-ils précisés ?

 

ET.6-4

Les choix algorithmiques sont-ils explicités ?

 

ET.6-5

Les contrôles spécifiques du niveau technique sont-ils clairement décrits ?

 

ET.6-6

La complexité de chaque composant (nombre de chemins possibles) est-elle minimale ?

 

ET.6-7

Des procédures de reprise sont-elles prévues pour les principales anomalies possibles ?

 
htpage.gif (1527 octets) glossairetélécharger pour imprimercontact